« Les boubous », « Bijou-concert »,« Les charognards » : Le poète profite de l’escale pour décrirele mode de vie de la capitale sénégalaise, comment les femmes s’habillent etséduisent, comment on y fait la fête, comment la misère, qui y domine, y est toutefoisplus poétique qu’à Paris. Broché. « Dans le rapide de 19 h 40 » :récit du voyage en train qui mène le poète au Havre. CENDRARS, Blaise. Ils se déclineront au fil de l’eau, au filet de leur voix, comme une musique cristalline… – mais décide defaire confiance aux hommes du, « Pedro Alvarez Cabral » : Évocationde l’explorateur portugais qui au XVI, « Banquet », « Belle soirée »,« Pleine nuit en mer » : Le, Le voyage de Blaise Cendrars : la traversée de l'océan, le Brésil, Le départ de la France, le voyage en bateau, Le voyage de Blaise Cendrars d'un point de vue spirituel, Le goût de l'écriture retrouvé grâce à l'aventure, Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >, Politique de confidentialité - Californie (USA). Lepoète prend plaisir à détailler le processus : on fait le blanc avec del’hémoglobine de cheval, le jaune avec de la farine de maïs, et la coquilleavec un précipité calcaire. La particularité de Feuilles de route réside dans la spontanéité, la liberté de ton et l'enthousiasme communicatif qui caractérisent les sentiments de Cendrars. Au Sans Pareil 1924 et deux photos prises lors de mon passage à Gorée... et deux photos prises lors de … « Orion », « L’Équateur »,« Le passage de la ligne », « Je nage », « S. Fernandode Noronha », « Amaralina » : le poète bienheureux savoureson oisiveté et regrette, au fur et à mesure que la côte sud-américaineapproche, que la traversée soit si courte. « Papillon », « Rio deJaneiro », « Sur rade », « La coupée » : Descriptionde Rio de Janeiro, deuxième escale. Blaise Cendrars, « Feuilles de route », 1924-1928. Grande a été notre surprise lorsque nous avons constaté que lun de ces poèmes, non retenus pour le catalogue, était également absent des Poésies complètes de Cendrars [3]. Voyage fictif ou réel 3. « Pedro Alvarez Cabral » : Évocationde l’explorateur portugais qui au XVIe siècle a découvert le Brésilpar hasard. Sud (Français) Broché – 28 février 1968 de Blaise Cendrars (Auteur) › Consulter la page Blaise Cendrars d'Amazon. Après trois années de silence, il commence en 1943 à écrire ses Mémoires : L'Homme foudroyé (1945), La Main coupée (1946), Bourlinguer (1948) et Le Lotissement du ciel (1949). Lopart, « agent de change à Bruxelles gentil charmant », etBoubou-blanc-blanc-boubou, « la meilleure des copines ». « Clair de lune », « LaPallice », « Bilbao », « La Corugna »,« Villa Garcia », « Porto Leixoes », « Sur les côtesdu Portugal » : Le poète décrit les paysages qu’il rencontre le longde la côte française, puis espagnole, et enfin portugaise. ÉDITION ORIGINALE. Blaise Cendrars. Commentaire littéraire Il comprend l'ensemble des poèmes écrits par Cendrars durant sa vie, dont la plupart ont été composés entre 1912 et 1924, l'auteur ayant ensuite poursuivi une carrière de romancier. CELUI-CI UN DES 750 EXEMPLAIRES NUMÉROTÉS SUR PAPIER VERGÉBULKY.Feuilles de route est le dernier recueil de poèmes publié par Blaise Cendrars, inspiré par son voyage au Brésil. Etes-vous un auteur? Blaise Cendrars fit tout son possible pour assurer un plein succès à Paris, en juin 1926, à lexposition de peinture de Tarsila do Amaral [1], lamie dOswald de Andrade [2]. L’utopie du poème s’écoute. Samélancolie est telle qu’il en vient à avoir le mal du pays, le temps du poème« Paris ». Je lance mes chaussures par-dessus bord car je voudrais bien aller jusqu’à vous Blaise CENDRARS, Feuilles de route(1924) Le voyage touche à sa fin…les vacances se terminent mais les mots, eux, ne s’envoleront pas! Les sommaires de tous les numéros sont disponibles ci-dessous. Si bien sûr le récit estplein d’ellipses, il reste qu’on sait toujours au moins où l’on est et qu’onpourrait finalement en tracer l’itinéraire sur une carte. Et ce poème claque dans le ciel de la poésie comme un véritable coup de tonnerre. Blaise Cendrars, poète, romancier, essayiste, traducteur, homme d’action comme de réflexion, accumule une œuvre considérable marquée par le goût de l’aventure, du dépaysement. Voir résultats de recherche pour cet auteur. Cette premièresection s’appelle « Le Formose », car c’est le nom du bateau quitransporte le poète durant la quasi-totalité de cette première partie, du Havreà São Paulo. « Banquet », « Belle soirée »,« Pleine nuit en mer » : Le Formoserepart, et le poète est triste de laisser à Rio ses deux nouveaux amis,M. Le poète n’est pas sûr del’orthographe – serait-ce « pot au noir » ? Frédéric-Louis Sauser (1 September 1887 – 21 January 1961), better known as Blaise Cendrars, was a Swiss-born novelist and poet who became a naturalized French citizen in 1916. Pour une meilleure expérience immersive, mettez vos écouteurs. Dans« Saint-Paul », le poète clame : « Ici nulle tradition /Aucun préjugé / Ni ancien ni moderne / Seuls comptent cet appétit furieux cetteconfiance absolue cette audace ce travail ce labeur cette spéculation qui fontconstruire dix maisons par heure de tous styles ridicules grotesques beauxgrands petits nord sud égyptien yankee cubiste ». Avec Blaise Cendrars et ses Feuilles de route Il n’y a pas plus allégorique de la lecture elle-même que le journal de voyage et c’est un tel journal que Cendrars propose comme livre de poèmes avec ses Feuilles de route : la dédicace fort longue qui ouvre le livre parle … Feuilles de route est paru en 1924. « Paysage », « Dans letrain », « Paranapiaçaba », « Ligne télégraphique »,« Trouées », « Visage raviné », « Piratininga »,« Botanique », « Ignorance », « São Paulo » :Le poète décrit son voyage en train, de Santos à la capitale – à la fois letrain en lui-même, mais aussi les rencontres, les passagers, les paysages, lesplantes. littérature française, Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures, Blaise Cendrars : Rythmes et bruits du monde (Poème sonore - 1952). Feuilles de route est le dernier recueil de poèmes de Blaise Cendrars,qui se consacrera ensuite au roman, à l’autobiographie et au journalisme.Ainsi, dans Feuilles de route, dont les poèmes ne correspondent à aucuneforme classique (les vers sont libres et se moquent de rimer), on le voitquitter la poésie pour des formes qui lui permettent de mieux embrasser leréel. Feuilles de route. « Le poteau noir » : Descriptiond’un « poteau noir au milieu de l’océan où tous les bateaux s’arrêtenthistoire de mettre une lettre à la poste ». Victime d'une congestion cérébrale le 21 juil… Contrairement à la plupart des célèbres recueilsde poèmes, Feuilles de route fait davantage que proposer uneorganisation cohérente des pièces ou une unité esthétique. Feuilles de route est le dernier recueil de poèmes de Blaise Cendrars,qui se consacrera ensuite au roman, à l’autobiographie et au journalisme.Ainsi, dans Feuilles de route, dont les poèmes ne correspondent à aucuneforme classique (les vers sont libres et se moquent de rimer), on le voitquitter la poésie pour des formes qui lui permettent de mieux embrasser leréel. Blaise Cendrars est l'un des premiers à introduire la modernité dans la poésie du XXe siècle . Feuilles de route, no 52, printemps 2014. par Blaise Cendrars Oh ces négresses que l'on rencontre dans les environs du village nègre chez les trafiquants qui aunent la percale de traite Aucune femme au monde ne possède cette distinction cette noblesse cette démarche cette allure ce port cette élégance cette … ... Feuilles de route - (1924, Au Sans Pareil) / Spanish (1975) Dès le début de la guerre de 14-18 il s'en… « Réveil » : récit du départ àbord du Formose. Blaise Cendrars, Feuilles de route, 1924. Une nuit davril 1912, Cendrars écrit Les Pâques à New-York, un long poème de facture classique, rédigé dun seul trait. Trouver tous les livres, en savoir plus sur l'auteur. Extrait de Tu es plus belle que le ciel et la mer, in Feuille de route. est le dernier recueil de poèmes de Blaise Cendrars,qui se consacrera ensuite au roman, à l’autobiographie et au journalisme.Ainsi, dans. Le poète n’est pas sûr del’orthographe – serait-ce « pot au noir » ? Feuilles de route est un recueil de poèmes de Blaise Cendrars. Un cri de désespoir, où sexprime la détresse morale de son auteur, comme le cri dun naufragé, dont voici un extrait : Pour un coup dessai, cest un coup de maître. Bon voyage ! Blaise Cendrars Inventaire sommaire du fonds Blaise Cendrars. ». par Blaise Cendrars. Support : poésie « Iles », de Blaise Cendrars (Feuilles de route, 1924) Le but de cette séance est d’écrire une poésie seul ; poésie qui sera calquée sur la structure du poème de Blaise Cendrars. « À la hauteur du Rio de l’Ouro »,« En vue du Cap Blanc », « Dakar »,« Gorée » : Description des paysages rencontrés dans la dernièrepartie du voyage vers Dakar. Archives littéraires suisses Hallwylstrasse 15 CH-3003 Bern Adresse E-Mail : arch.lit@nb.admin.ch CELUI-CI UN DES 750 EXEMPLAIRES NUMÉROTÉS SUR PAPIER VERGÉBULKY.Feuilles de route est le dernier recueil de poèmes publié par Blaise Cendrars, inspiré par son voyage au Brésil. Cette seconde section est très courte ;en six petits poèmes : « Debout », « La ville seréveille », « Klaxons électriques », « Menu fretin »,« Paysage », « Saint-Paul », Cendrars détaille les raisonspour lesquelles il aime São Paulo, d’abord par la description du mode de viedes habitants, puis par un poème final qui explicite ces raisons. Petit voyage avec Blaise Cendrars extrait de: Feuilles de route. Il se concentre enparticulier sur les toilettes, qui sont trop basses, au contraire des tinettesde Bastille. « Lettre-océan » : Descriptiondu mécanisme de la lettre-océan, qui est une sorte de service postale maritimeparticulier – ce n’est pas « un nouveau genre poétique », dit lepoète, mais dès lors qu’on envoie des lettres-océans, « on fait de lapoésie ». Des rythmes et des bruits du monde racontés par l’auteur de “Feuilles de route”, “Du monde entier au cœur du monde”. 1. du vendeur 65639 Le départ de la France, le voyage en bateau. Déclaration à qui ? Cette troisième section se caractérise par unchangement d’attitude du poète, qui est bien décidé, après ses six mois devacances sud-américaines, à se focaliser sur ses travaux d’écriture. Il composa même des poésies en guise de préface au Catalogue de lexposition. Contrairement à la plupart des célèbres recueilsde poèmes, « Le poteau noir » : Descriptiond’un « poteau noir au milieu de l’océan où tous les bateaux s’arrêtenthistoire de mettre une lettre à la poste ». Diffusion le 28 juin 1952. Le Formose. Feuilles de route. Le poète semble avoir aussi goût pourla modernité. Petit in-8 (165 x 129 mm). Une déclaration d'amour. Du monde toujours commençant car le monde se fait dans la bouche. Expérience 360° : plongez dans l’univers du peintre Paul Gauguin. poésie française   « Aube », « Îles »,« Arrivée à Santos », « À bâbord », « Àtribord », « Vie », « La plage de Guajara » : Trèsvite la mélancolie disparaît car on arrive à São Paulo. Photographie : Blaise Cendrars © DR. Présentation de France Culture : « Tour du monde sonore : une nuit, le voyageur et poète Blaise Cendrars – enfermé dans la phonothèque de la RTF – découvre ses mémoires radiophoniques. Constellation Cendrars Feuilles de route Continent Cendrars Cahiers Blaise Cendrars Autres Publications. I. « Tu es plus belle que le ciel et lamer », « Lettre » : Poèmes d’amour destinées à une femmeaimée que par goût du voyage on quitte. Le monde entier est toujours là La vie pleine de choses surprenantes Tu es plus belle que le ciel et la mer | Poème de Blaise Cendrars Feuilles de route, 1924 Des rythmes et des bruits du monde racontés par l’auteur de “Feuilles de route… « À bord du Formose » : Descriptiondu peuple hétéroclite qui anime le bateau. Avec son style , il ouvre la voie à un esprit d'innovation dans l'écriture , il travaille avec diligence et sans relâche pour trouver un moyen de se exprimer , une façon d'écrire sa vie. Elle est l’écoute, contre la passion triste de l’indicible, de l’anonymat. Iles couvertes de végétation Iles tapies comme des jaguars Iles muettes Iles immobiles Blaise CENDRARS Feuilles de route: Iles inoubliables et sans nom, je lance mes chaussures par dessus bord car je voudrais bien aller jusqu'à vous Ainsi c’est sondésordre, son bruit, son activité incessante, le fait que sans pour autant lechercher la ville se trouve au cœur de l’Histoire, qu’il aime. Champ lexical du voyage 2. Bourlinguons dans ces archives. Montagnes tahitiennes, Paul Gauguin, huile sur toile, 1891. Trois thèmes sont analysés dans Feuilles de route : La spontanéité du sentiment amoureux, l'ouverture au monde, et la plénitude. Très tôt, il a placé son œuvre sous le signe du voyage et de l'aventure. 1 Il y a des iles où s’invente le monde. Cendrars, grand voyageur physique mais aussi spirituel, dans l'ensemble de son œuvre puise une bonne part de son inspiration dans le voyage, dans l'aventure et dans la découverte du monde. Réalisation : Georges Godebert. « Terres »,« Œufs » : Description des côtes sud-américaines. Il y a, tout du longdu recueil, une progression narrative linéaire, un voyage d’un point A vers unpoint B, que le poète détaille de manière claire. » Sur le point de publier Alcools… En 1913, il fait paraître son poème le plus célèbre, la Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France. Présentation de France Culture : « Tour du monde sonore : une nuit, le voyageur et poète Blaise Cendrars – enfermé dans la phonothèque de la RTF – découvre ses mémoires radiophoniques. Feuilles de route. Il y a ici une utopie : celle du poème. Dans le dernier poème, le poète arrive enfin à destination. « Bananeraie »,« Mictorio », « Les tinettes de la Bastille »,« Sao-Paulo Railway C° » : Le poète décrit son voyage en voiturepour aller à la gare de Santos, puis la gare elle-même. Feuilles de route. Dailleurs Apollinaire ne sy trompe pas. by John Dos Passos) (New York: Harper Brothers, 1931) [includes The Trans-Siberian, Panama and selections for Kodak and Feuilles de route]; Selected Writings of Blaise Cendrars (edited with a Critical Introduction by Walter Albert, trans. Il chérit sa machine à écrire – « Mon écriture estnette et claire / On voit bien que c’est moi qui l’ai tapée » – dontil associe le bruit à la musique jazz dans « Clair de lune », le poèmesuivant. Champs lexicaux du bonheur et de l'amour 2. 1952, 28 juin, embarquement sur les ondes. « En route pour Dakar » : Lepoète quitte finalement l’Europe, et ce moment semble marquer le début duvoyage ; il dit adieu à son continent et explique que ce qui l’appelle estun amour profond pour la matière – il rêve de « devenir dur comme uncaillou ». Ornée de 8 dessins de Tarsila, dont un répété sur la couverture. Correspondant de guerre dans l'armée anglaise en 1939, il quitte Paris après la débâcle et s'installe à Aix-en-Provencea. Du monde entier au cœur du monde est un recueil de poèmes de Blaise Cendrars publié en 1958 aux éditions Denoël. Blaise Cendrars, Feuilles de route, 1924. Il le publie à Paris en 1912 sous le pseudonyme de Blaise Cendrars qui fait allusion aux braises et aux cendres permettant la renaissance cyclique du phénix. – mais décide defaire confiance aux hommes du Formose. 1. Il y peint le Brésil comme un pays tropical et sensuel, multiracial et coloré, dont il valorise le patrimoine naturel et l’activité humaine vertigineuse. De retour à Paris en 1950, il collabore fréquemment à la Radiodiffusion française. Présentation de France Culture : « Tour du monde sonore : une nuit, le voyageur et poète Blaise Cendrars – enfermé dans la phonothèque de la RTF – découvre ses mémoires radiophoniques. Cendrars est plein de vigueur et … « 35° 57′ latitude nord 15° 16′ longitudeouest », « En vue de l’île de Fuerteventura » : Le poètedécrit les paysages qu’il rencontre le long de la côte africaine, en direction deDakar. Comme pour prolonger leplaisir de l’arrivée, le poète prend le temps de détailler toutes les étapes dudébarquement. Contraste avec la vie quotidienne. Blaise Cendrars, pseudonyme de Frédéric-Louis Sauser (1er septembre 1887 — 21 janvier 1961), est un écrivain d'origine suisse, naturalisé français en 1916. Extrait étudié : Tu es plus belle que le ciel et la mer Quand tu aimes il faut partir Quitte ta femme quitte ton enfant Quitte ton ami quitte ton amie Quitte ton amante quitte ton amant Quand tu aimes il faut partir Le monde est plein de nègres et de négresses (1) Des femmes des hommes des hommes des femmes Regarde les beaux magasins Ce fiacre cet homme … « Œufs artificiels » : Avant dedébarquer, un banquier raconte qu’on fabrique à Dakar des œufs artificiels. Feuilles de route. Des rythmes et des bruits du monde racontés par l’auteur de “Feuilles de route… Très bel état. ÉDITION ORIGINALE LIMITÉE À 800 EXEMPLAIRES NUMÉROTÉS. Inventaire établi par Marius Michaud et Marie-Thérèse Lathion avec la collaboration de David André, Julien Burri, Denis Bussard, Anne-Frédérique Schläpfer, Fabien Dubosson, Vincent Yersin . Blaise Cendrars, Feuilles de route 1. Tirage à 800 exemplaires, celui-ci un des 750 sur papier vergé Bulky, le n° 77. La traversée est sans histoire (un des poèmesà juste titre s’appelle « Traversée sans histoire »), et lesthématiques de cette troisième section sont relativement réduites, d’autantplus que la trajectoire géographique est moins ample et plus floue (on remontele long de la côté sud-américaine mais le trajet n’est pas précisémentretracé) : – Description des conditions de voyage etdes bourgeois qui voyagent avec le poète : « Départ », « Àquai », « Cabine 2 », « À table », « Retard »,« Mauvaise foi », « Smoking », « Traversée sanshistoire », « Incognito dévoilé », « Nourrices etsports », « Le charpentier », « Le commandant est un chictype », « Passagers », « Bal »,« Podomètre » ; – Description des paysages et de la faune(particulièrement abondante dans cette section, notamment en raison de l’achat parle poète de singes et oiseaux) : « Rio de Janeiro »,« Dîner en ville », « La nuit monte »,« Chaleur », « Coucher de soleil », « Bahia »,« Hic Haec Hoc », « Pernambouco », « AdrienneLecouvreur et Cocteau », « Chaleur », « Requins »,« Entrepont », « Un trait », « Je l’avais biendit », « Fernando de Norohna », « Grotte »,« Pic », « Plage », « «Bagne »,« Civilisation », « L’oiseau bleu »,« Pourquoi », « Oiseaux », « Jangada », « Sillage » ; – Considérations plus générales sur levoyage : « Un jour viendra », « ChristopheColomb » ; – Considérations sur l’écriture et sur lajoie d’écrire : « Réveil », « La brise », « Lematin m’appartient », « Écrire », « Cap Frie »,« Vie dangereuse », « Coquilles », « Rire »« Pourquoi j’écris ? La troisième section, sans titre, est plus oumoins de la même envergure que la première. « Les souffleurs »,« Dimanche » : Le poète détaille la descente du Formose le longde la côté sud-américaine. Paradoxalement, ce fait donne del’importance à la seconde partie – comme si d’une part le séjour à São Pauloétait trop court, et d’autre part que la vie y était si intense qu’on n’yprenait pas le temps d’écrire. Dès l'âge de 17 ans, il quitte la Suisse pour un long séjour en Russie puis, en 1911, il se rend à New York où il écrit son premier poème Les Pâques (qui deviendra Les Pâques à New York en 1919). N° de réf. Feuilles de route, 1924. « Complet blanc », « La cabinen°6 », « Bagage » : Description de la vie à bord du bateau.Le poète détaille ses vêtements, son lieu de vie, le contenu de ses bagages. Dans le poème « La Pallice », qui succède à « Clair delune », le poète compare les îles au large de la Rochelle aux « petitsbistros bretons des environs de la gare Montparnasse » et aux« aquarelles infâmes que vend boulevard de la Madeleine un rapinhirsute ». II. Provenance: Raymone Cendrars (envoi). Le Formose. Cendrars voyage en écrivain bourlingueur, bien sûr. Annonce des axes I. L'éloge du voyage. Panama or The Adventures of My Seven Uncles (trans. Source : France Culture. Paris: Au Sans Pareil, 15 septembre 1924. « Sous les tropiques »,« Ornithichnites », « Bleus », « Couchers de soleil »,« Nuits étoilées » : Le voyage reprend, en direction du Brésil.Le poète décrit le ciel et la mer tels qu’il les voit aux différents moments desa traversée de l’Atlantique. Ses Feuilles de route (1924) gardent le souvenir explicite de mythiques aventures marines3 et de grands textes de découverte ultramarine: […] je sais le nom des montagnes qui entourent cette baie merveilleuse […] Revue éditée par l’AIBC entre 1979 et 2016. L’Oiseau bleu Mon oiseau bleu a le ventre tout bleu Sa tête est d’un vert mordoré Il a une tache noire sous la gorge Ses ailes sont bleues avec des touffes de petites plumes jaune doré Au bout de la queue il y a des traces de vermillon Cendrars découvre le Brésil en 1924 et relate ce séjour dans un recueil de poèmes : Feuilles de route. Au lieu de s’évader, on retourne donc, d’abord, gaiement àl’urbain.